Triez les actualités par

epilation longue duree a gardanne

Aujourd‘hui l’épilation laser offre un confort à toutes les femmes et tous les hommes qui veulent se débarrasser définitivement de leurs poils. Néanmoins, cet objectif ne peut être atteint qu’après plusieurs séances d’épilation laser.

 

Pourquoi plusieurs séances d’épilation laser à Aix-en-Provence?

 

Cela est lié au fait au fait qu’un poil présente plusieurs phases différentes successives au cours de son existence.

 

 

 

Plusieurs séances d’epilation laser nécessaires pour une épilation longue durée

 

En effet, lorsque le poil pousse se succèdent 3 phases, au cours desquelles la sensibilité du poil au rayon laser de l’épilation laser est différente. Les poils ne poussent pas de façon continue ni régulière. On observe des cycles récurrents dans la croissance du poil, ces cycles ne sont pas vraiment réguliers ni constants.

epilation definitive du maillot et des aisselles a meyreuil

Pour une personne donnée, le cycle pilaire est différent selon les zones concernées : menton, maillot, aisselles, demi jambes, cuisses etc. Cela explique pourquoi le nombre total de séances d’épilation laser nécessaire pour obtenir une épilation permanente est différent, selon les parties du corps.

 

 

Le cycle pilaire pour mieux comprendre la seance d’épilation définitive au laser

 

Le cycle du poil comporte 3 phases. Tous les poils ne sont pas dans la même phase au même moment, c’est la raison pour laquelle il faut réaliser plusieurs séances d’épilation laser pour obtenir une épilation permanente ou une épilation définitive.

 

Le cycle pilaire est différent chez chaque personne.

 

 

 

            La phase anagène : la phase de croissance active du poil

 

Cette première phase est considérée comme étant la phase active : en effet c’est uniquement pendant cette phase que le bulbe du poil produit du poil. Pendant la phase anagène, on observe que le bulbe du poil est dans le fond de l’épiderme. Le bulbe va rester dans le fond de l’épidermes jusqu’à la phase de repos.

 

Il faut atteindre et détruire la racine du poil, c’est-à-dire le bulbe, pour détruire définitivement le poil. Pendant la phase de croissance, le follicule pileux du poil est en contacte avec le bulbe, il peut donc transmettre l’énergie du laser au bulbe, pour détruire ce dernier.

 

Lorsque le bulbe est atteint par le rayon laser lors de la phase anagène, on observe une destruction de la matrice germinative. Dans l’idéal, cette cellule germinative doit être détruite par une nécrose de coagulation.

 

La phase anagène dure quelques années au niveau du cheveux, mais seulement un à trois mois au niveau des poils. C’est uniquement pendant la phase anagène que l’épilation laser est efficace, et peut vous offrir une épilation longue durée.

 

 

            La phase catagène : la phase de transition du poil

 

Après la phase de croissance, les poils sont en phase de transition. Pendant cette phase, les poils préparent la phase suivante, la phase de repos. Pendant la phase catagène, la production de poil cesse, et le follicule du poil se rétracte et raccourcit. On observe également pendant cette phase catagène un arrêt de la production de mélanine par le poil. La structure du poil se modifie donc de façon importante pendant cette phase de transition.

 

Pendant la phase catagène, comme le poil a rétracté, il en touche plus le bulbe, donc même si le poil reçoit l’énergie du laser, il ne peut la transmettre au bulbe. Le bulbe n’étant pas détruit par le laser, le poil va repousser.

 

La phase catagène est une phase courte et transitoire.

 

Le laser est donc inefficace pendant la phase catagène.

 

 

 

            La phase télogène : la phase de repos du poil.

 

Après la phase de transition vient la phase de repos. Pendant cette phase télogène, les poils ne poussent plus, mais le bulbe est toujours collé dans le fond du follicule. Quand cette phase est terminée, le poil tombe, puis un nouveau poil pousse jusqu ‘à la surface de la peau. Au moment de cette phase de repos, il n’y a plus de prolifération cellulaire, les cellules sont au repos.

 

La phase télogène dure un peu moins de 6 mois, et se termine par la chute du poil.

 

Le laser est inefficace pendant la phase telogène.

 

 

 

L’épilation laser efficace en sécurité à Aix-en-Provence

 

Les laser vont détruire le poil en ciblant la mélanine, ce qui va permettre de détruire le bulbe. La repousse du poil n’est alors plus possible, car il n’y a plus d ebulbe pour « fabriquer » un poil. Lors d’une séance laser, les poils en phase anagène vont être détruit. Malheureusement tous les poils ne sont pas en phase anagène en même temps. Cela explique pourquoi une séance d’épilation laser permet de détruire environ entre 15 à 20% des poils.

 

Il faudra donc répéter les séances d’épilation longue durée.

 

Il est également préférable de prévoir la nouvelle séance d’épilation laser lorsque le poil est en train de repousser, afin d’être sûr d’être en phase anagène, donc en phase de sensibilité maximale au laser.

 

Heureusement, dès la première séance, les poils sont plus fins, et poussent plus doucement.

L’utilisation d’un laser pour obtenir une épilation est un acte médical, le docteur Bereni réalise elle-même les séances d’épilation laser. Le protocole commence toujours par une consultation médicale, qui peut avoir lieu au cabinet du docteur Bereni à Aix-en-Provence, ou à Pertuis, ou à Gardanne.

 

 

 

Un protocole bien spécifique par un médecin spécialisé

 

Le nombre de séance varie chez chaque patiente, et pour chaque zone. La durée entre deux séances est également variable : au fur et à mesure des séances d’épilation laser, les poils poussant de plus en plus doucement, les séances sont de plus en plus espacées. Les poils sont de plus en plus fins, et poussent de plus ne plus espacés.

 

Ainsi, si les séances d’épilation laser sont généralement espacées de 4 à 6 semaines au début du traitement, il n’est pas rare d’attendre 8 à 10 semaines entre les dernières séances.

 

En moyenne, on compte entre 6 et 8 séances sur le corps, chez les femmes, et entre 8 et 10 séances sur le visage.

 

 

 

 

Cas particulier de la grossesse

 

 

L’épilation laser n’est pas possible chez la femme enceinte.

 

L’épilation laser ne présente aucun risque pour le bébé. En revanche, il s’agit d’une mesure de précaution, qui vise à éviter l’apparition de tâches chez la femme enceinte. En effet, on sait que les femmes enceintes sont à risque de développer un melasma, ou masque de grossesse, sur les zones photo-exposées (exposées au soleil). Il est donc préférable d’éviter de risquer l’apparition de tâches sur les zones traitées au laser.

 

Le protocole d’épilation laser peut reprendre après l’accouchement.

 

Avant chaque séance d’épilation laser, le docteur Bereni vous demandera si vous êtes enceinte.